BRAVO MESDAMES!

Publié le par Philippe DAVID

BRAVO MESDAMES!

La promotion de la légion d'honneur du 1er janvier a été en accord avec la bonne vieille habitude des nominations au copinage et de la promotion de gens qui n'ont, à mon avis, en aucun cas mérité la fameuse "rosette".

La nomination d'Arnaud Lagardère, ami de Nicolas Sarkozy et par ailleurs parrain de son fils, laisse rêveur. Comment peut-on décorer une personne qui a déclaré "préférer passer pour incompétent plutôt que pour malhonnête" dans l'affaire des délits d'initiés d'EADS? Comment croire, alors que tout le monde à Toulouse et dans la région était au courant des retards de l'A380, que les seules personnes non informées étaient les dirigeants des sociétés impliquées dans ce programme gigantesque? Les virés de Power 8 apprécieront et rappelons simplement qu'il est parfaitement possible d'être à la fois incompétent ET malhonnête.

La promotion de Zidane au grade d'officier, alors qu'il a arrêté le football il y a plus de 2 ans, laisse également rêveur. Ses exploits sportifs faisant partie du passé, il s'agit peut-être de la récompense de son coup de boule à Materrazzi auquel cas les relations franco-italiennes, déjà difficiles vu l'impunité accordée à la terroriste Marina Petrella, risquent de se dégrader.

On terminera cet inventaire à la Prévert en appréciant à sa juste valeur la décoration offerte à Michel  Leeb auxquels les français seront éternellement redevables d'avoir appris par son biais contre quels insectes il fallait utiliser Baygon jaune et Baygon vert et qui restera dans les mémoires pour son sketch "l'africain" qui sera bientôt enseigné dans les lycées entre Molière et Corneille.

On oubliera les copains moins connus et les hauts fonctionnaires qui l'obtiennent à l'ancienneté mais ces trois exemples montrent à quel point la "démocratie irréprochable", la "méritocratie" et la fin des "nominations au copinage" promises par Nicolas Sarkozy étaient des promesses qui n'engageaient que ceux qui les ont reçues, c'est à dire nous.

Dans cet océan de médiocrité, deux femmes ressortent des abysses: la journaliste du "Monde" Françoise Fressoz et la journaliste de France-Info Marie-Eve Malouines. Elles ont toutes les deux refusé la décoration qu'elles avaient reçu, sans en être informées, sur le quota du ministre des relations avec le parlement, Roger Karoutchi, en raison de leur appartenance à l'association de la presse parlementaire. Elles ont toutes les deux déclaré qu'elles ne la méritaient pas, ce qui est tout à leur honneur , car elles n'ont certainement pas oublié que cette décoration a été crée pour récompenser les "services éminents militaires ou civils rendus à la Nation".

Une seule réaction me vient à l'esprit: Bravo Mesdames!

Philippe DAVID



JE SERAI DEMAIN A 11 HEURES SUR RADIO PLUS TOULOUSE 106.8 FM POUR PARLER DE MON LIVRE " JOURNAL INTIME D'UNE ANNEE DE RUPTURE" DANS L'EMISSION DE PATRICK CRASNIER "MERCI D'ETRE VENU"
VOUS POUVEZ EGALEMENT ECOUTER L EMISSION SUR INTERNET PAR CE LIEN:http://www.radioplus-toulouse.com/

Merci de vos commentaires et mails de soutien pour m'encourager à continuer ce blog et, encore une fois, bonne année à tous.

Publié dans vudedroite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

J.D.Delaire 10/01/2009 11:53

je ne l'ai pas encore refusée, mais on ne me l'a pas encore proposée...!Allez, pistonnez moi que je vous étonne...!

Christie 10/01/2009 10:03

je rejoins le commentaire de Philippe Sage.j'ai pris plaisir à lire cet article et j'en reconnais la sagesse.Meilleurs voeux pour cette année, un franc succès pour ton livre et tout le meilleur pour toi et ta famille.

kéline 08/01/2009 19:56

dans ce contexte en effet le mieux c est de refuser la légion d honneur.je n'ai pas pu écouter ton interview ce matin mais je me réserve le plaisir de lire ton livre :))

Philippe Sage 07/01/2009 23:15

Et sur Toulouse.fm tu viendrais ;-)Pour une fois - eh oui, c'est rare - que je lis un billet de "Droite" qui soit objectif, plein de bon sens, de pragmatisme, mais du vrai, je dis bravo.Et bonne année.

PRM 07/01/2009 21:42

On en vient à se demander si nos chers "décorateurs" n'essayent pas de remplir un quota de décorés, quite à ôter tout sens à la Legion d'Honneur que d'autres ont effectivement obtenu pour des actes autrement plus remarquables que la "gestion" d'une fortune laissée par papa ou une pub pour un opticien...Saluons quand même le geste des journalistes, même s'il risque malheureusement d'être sans conséquence.