GRAND GUIGNOLADE

Publié le par Philippe DAVID

GRAND GUIGNOLADE

L'élection de Barack Obama aux USA a donné à certains l'idée de signer une pétition intitulée "manifeste pour l'égalité réelle" dans le dernier numéro du "Journal du Dimanche". Comme d'habitude, il ne s'agit que d'un texte rempli de bonnes intentions. Qui peut en effet être contre l'égalité et pour les discriminations?

Cependant, le texte comporte deux alinéas intéressants:

-"Limiter les mandats électoraux pour forcer le renouvellement du monde politique"

-"Soumettre les partis politiques à un pacte de la diversité et organiser un Grenelle de l'égalité réelle et de la diversité"

Entièrement d'accord avec ces deux propositions ( qui sont les deux dernières sur les six de la pétition) mais on relit 10 fois la liste des signataires quand on voit que, parmi les signataires, outre Carla Bruni, figurent Patrick Devedjian et Jean-François Copé.

Patrick Devedjian et Jean-François Copé demandant la limitation des mandats électoraux ne peut provoquer qu'une chose: un grand éclat de rire!

En effet, Patrick Devedjian cumule les postes de Député et de Président du Conseil Géneral des Hauts de Seine tandis que Jean-François Copé cumule les mandats de Député et de Maire de Meaux.

Pour être dans l'esprit du département des Hauts de Seine,  Madame Devedjian est la directrice de cabinet de son mari. Il faut dire que dans ce département la politique ne se vit que de manière familiale puisqu'y sont élus les membres de la famille Sarkozy (Nicolas et Jean) à Neuilly, les membres de la famille Balkany (Patrick et Isabelle) à Levallois-Perret, les membres de la famille Ceccaldi-Raynaud (Charles, Joëlle et Vincent) à Puteaux etc... On arrêtera cet inventaire qui me donne personnellement envie de remplacer le Drapeau Tricolore par le Drapeau à Fleurs de Lys et de crier "Vive le Roi" vu l'aspect monarchique de ce département huppé.

Quant à Jean-François Copé, tout comme Patrick Devedjian, ils ne s'opposent en aucun cas aux investitures données par leur parti à des gens dont le seul mérite est d'être "de Sang Bleu" et se moquent totalement de la diversité lorsqu'il s'agit de désigner des candidats, sauf bien entendu quand il s'agit de combats électoraux perdus d'avance. Il faut bien, en effet, avoir de quoi se donner bonne conscience!

Enfin, pour la limitation des mandats demandée dans la pétition, il est bon de rappeler qu'il ne faut pas combattre que le cumul mais également la professionalisation de la politique. Ainsi, Mr Devedjian est élu depuis 25 ans tandis que Mr Copé est élu, lui, depuis 13 ans! Soyez cependant certains qu'ils se représenteront dans 4 ans aux législatives pour les deux et qu'ils tenteront de se faire réelire dans leur second mandat tout en ayant signé une pétition contre le cumul et tant pis pour la cohérence entre les mots et les faits.

En voyant le nom de certains signataires, cette pétition ressemble à une grand guignolade!

Philippe DAVID



N.B:J'ai à ce sujet beaucoup aimé l'interview de Lynda Asmani, élue UMP de Paris, dans l'émission "Les grandes gueules" d'aujourd'hui qui disait grosso modo ce que je dis dans cet article et que nous disions avec mon ami blogueur Patrick Crasnier hier sur l'antenne de Radio Plus Toulouse.

Publié dans vudedroite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

M. 17/11/2008 15:16

Bien vu :
http://www.mediapart.fr/journal/france/171108/patrick-devedjian-va-etre-exfiltre-de-la-direction-de-l-ump-en-echange-d-un-mi

kéline 16/11/2008 13:15

avec ces multiples casquettes, ces surdoués doivent travailler en dormant ou dormir en travaillant :))
bon dimanche Philippe

J.D.Delaire 16/11/2008 05:52

Mais c'est bien sur !

patrick CRASNIER 15/11/2008 07:44

Tu as raison, mais tout ceci n'est que du remue ménage sans effet. Tous sont contre le cumul des mandats "pour les autres et pas pour eux" Quel que soit le camp politique. ce sont donc tous des menteurs professionnels.
Le championde France étant ESTROSI tu tu souviens, celui qui faisait payer l'avion aux contribuables pour aller prendre l'apéro ç l'élysée. Le point parle de lui cette semaine et de ses cumuls "royaux" conseils général,député, mairie, communauté de commune, et toutes les associations importantes de Nice. Il veut même municipaliser le palais où il habite au cas où il serait obligé de quiter le conseil général. Le préfet s'est élevé contre, il l'a fait muter, et ne l'a pas remplacé par un préfet noir, mais par un jeune bien blanc et de bonne souche politique.