DIGNE DE LA ROYAUTE

Publié le par Philippe DAVID

DIGNES DE LA ROYAUTE

8 jours sans écrire sur ce blog...C'est rare mais ce fût pour la bonne cause c'est à dire la fin de l'écriture de mon second livre dont vous entendrez parler d'ici peu.

Nombre d'informations ont été importantes pendant 8 jours: les faillites en série dans le secteur bancaire aux USA et maintenant en Europe; l'annonce d'un déficit budgétaire supérieur à ce qui était prévu (et que j'avais prévu, vous pouvez vérifier); l'annonce d'une croissance pour 2009 en berne avec encore un endettement record pour le pays sans oublier le one woman show de Ségolène Royal à Bercy, sorte de mix entre les évangélistes américains et Anne Roumanoff!

Une information m'a surtout titillé l'esprit: l'appartement de200m2  rue Bonaparte alloué à vie à Christian Poncelet en tant qu'ancien président du Sénat.

On  pourrait laisser faire si tout le monde vivait bien en France, que le pays n'avait pas de dettes, que la conjoncture économique était bonne et si on ne demandait sans cesse aux français de "faire des efforts". Le pire est que cet appartement a été descendu d'étage, avec le sur-coût que cela implique, parce que le chien de Mme Poncelet.....a le vertige! Cette nouvelle  a été révélée la semaine dernière dans l'émission "les grandes gueules" par les auteurs d'un livre que j'ai acheté mais pas encore lu:"Le sénat, enquête sur les super-privilégiés de la république" de Yves Messarovitch et Robert Colonna d'Istria aux éditions du Rocher.

On croit rêver alors que le pays va subir un budget de super-austérité et que la crise mondiale risque de créer le chaos en France, les propos rassurants de Mme Lagarde sur le fait que les banques françaises ne seraient pas touchées par la crise rappelant ceux de Charles Pasqua décrétant que le nuage radioactif de Tchernobyl s'était arrêté à la frontière.

On est scandalisé quand on sait que Christian Poncelet perçoit déjà son indemnité de sénateur ainsi que celle de président du conseil général des Vosges, ce qui lui vaut environ 15000 euros par mois de revenus réels.

Le fait que de tels scandales perdurent ne peuvent qu'amplifier la fracture qui existe déjà entre les français et les politiques.

De tels privilèges sont, il est vrai, dignes de la royauté.

Philippe DAVID

Publié dans vudedroite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

J.D.Delaire 02/10/2008 09:23

Bon, cela fait un appartement de libre à Paris..., j'envoie le DAL !

kéline 01/10/2008 18:14

hello Philippe,Tiens je viens de lire sur Le Point que le sieur Christian de Poncelet renonce à son appartement de fonction j attends les nouvelles de ton livre

M. 01/10/2008 13:33

En relayant sur nos blogs respectifs, on laisse des traces à vie sur Google, le jour où un journalsite a envie de se faire mousser il n'aura qu'à piocher...Philippe, tu comprends mieux maintenant pourquoi tout le monde s'isole de tout et survit comme il peut ?C'est la cata et le pire, crois moi, est à venir avec l'hiver 2008-09, là, ça va tomber, les gens vont pêter un cable.Qui sème le vent récolte la tempête.

Monsieur Poireau 30/09/2008 18:09

Sur ces rémunérations, n'oublions pas qu'elles sont classées indemnités et donc traités de manière fiscalement très avantageuse !Cela dit, ce n'est pas le seul dont je décrirais les avantages. Il y a à l'Elysée un petit homme qui a doublé son salaire d'un simple trait de plume alors qu'il n'a bien entendu aucun frais à sa charge et qu'il gardera la dite rémunération toute sa vie !Lui aussi devrait rembourser ! :-)))

patrick CRASNIER 30/09/2008 11:12

Poncelet affirme qu'il quittera l'appartement après son mandat de sénateur des vosges (2016) mais c'est sans compter s'il est réélu et de plus il peut payer immédiatement.Luttons contre ces dérives, contre le cumul des mandats etc. Mais tous ceux qui se font élire ont le mêm fonctionnement le changement c'est pour plus tard, demain on rase gratis, etc.Les cocus de la république levez vous.Pour ségolène même en apprenant un rôle ell est mauvaise alors dans l'improvisation!!!! Là elle prend vraiment la France à témoibn de ses dérives mentales, ça frise la psychiatrie